- Publicité -
M comme Mutuelle
AccueilSanté au quotidienMaladies ChroniquesSanté : bien vivre au quotidien avec le diabète

Santé : bien vivre au quotidien avec le diabète

Serions-nous tous touchés par le diabète ? Environ un million de français serait diabétique sans le savoir. Et oui, le diabète est la 1ère maladie chronique en France. En plus des traitements et du suivi, la prévention joue un rôle fondamental. On vous dit tout pour bien vivre au quotidien avec cette maladie chronique.

Le diabète, une maladie qui touche 4,5 millions de français

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : un français sur 10 sera bientôt diabétique et 3,5 millions de français sont déjà soignés pour le diabète, tandis qu’un million de plus ignore être diabétique, faute de dépistage.

Qu’est-ce que le diabète ? 

Le diabète est une maladie chronique. Elle se caractérise par un excès de sucre dans le sang, appelé hyperglycémie

  • Le corps présente un trouble de l’assimilation, du stockage et de l’utilisation des sucres apportés par l’alimentation. 
  • L’insuline – hormone fabriquée par le pancréas et présente dans le sang – est produite en quantité insuffisante ou de façon inefficace, ce qui l’empêche de  jouer son rôle de régulateur. 

Les différents types de diabète 

Il existe plusieurs types de diabète :

  • Le diabète de type 1
    • C’est un diabète insulinodépendant, très fréquent chez les enfants, les adolescents ou les jeunes adultes.
    • Le pancréas ne produit plus d’insuline en quantité suffisante.
    • Il faut apporter l’insuline manquante dans le sang sous forme d’injection d’insuline ou de pompe à insuline.
  • Le diabète de type 1 touche plutôt certaines régions comme la Corse, les Provence-Alpes-Côte d’Azur et les Hauts-de-France. 
  • Le diabète de type 2
    • C’est un diabète insulino-déficient.
    • Très fréquent, il touche généralement après 40 ans, mais peut apparaître dès l’adolescence.
    • Nos cellules résistent à l’insuline et le sucre s’accumule dans le sang. Au fil du temps, le pancréas s’épuise et ne parvient plus à produire d’insuline en quantité suffisante pour réguler ce taux de sucre. 
    • Il faut prendre des antidiabétiques par voie orale ou injectable associés à une alimentation équilibrée et la pratique d’un sport.
  • 92% des patients traités pour un diabète sont concernés par un diabète de type 2
  • Le diabète gestationnel 
    • C’est un diabète de grossesse, qui touche les femmes enceintes sans antécédent diabétique généralement vers la fin du 6ème mois. 
    • La production des hormones utiles au placenta nuit au travail de l’insuline. 
    • Sont préconisés un suivi régulier jusqu’à la fin de la grossesse et une prise de médicaments oraux ou des injections d’insuline. 
    • Le diabète disparaît généralement après l’accouchement. Restez vigilante : vous présentez plus de risques de développer un diabète de type 2.  

Quelles sont les complications du diabète ?

Comme toutes maladies chroniques, le diabète est une maladie de longue durée évolutive qui a un retentissement sur la vie quotidienne. 

Quel que soit votre type de diabète, vous êtes exposés à des risques de complications affectant : 

  • les différents organes ou fonctions de votre organisme : les nerfs, le cœur, les artères, les membres inférieurs, les reins, les dents, le foie… avec des risques graves de cécité, d’insuffisance rénale, d’AVC ou d’amputation.
  • le sommeil : insomnie, hypersomnie, syndrome des jambes sans repos ou d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS)… 
  • la vie sexuelle et les relations amoureuses : baisse de la libido, mycoses, troubles de l’érection et de l’éjaculation, prostatique…  

Rassurez-vous : elles sont prévisibles et peuvent être prises en charge. Un suivi régulier par votre médecin traitant ou un diabétologue est fortement recommandé. 

  • La mortalité est 1,5 à 2 fois plus élevée chez les personnes diabétiques pour les décès liés à une cardiopathie ischémique, une pathologie cérébro-vasculaire, une insuffisance rénale ou hépatique.

Quelle prise en charge pour le diabète ?

Le diabète est une affection longue durée (ALD). Tous les frais de santé sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie. 

Diabète : comment le reconnaître et éviter les complications ?  

Vous avez des antécédents familiaux diabétiques ? Même s’il faut noter le caractère héréditaire du diabète, les causes du diabète ne sont pas bien connues. Néanmoins, les risques le sont. Mieux vaut les connaître pour prévenir la maladie et éviter les complications ! 

Quels sont les symptômes du diabète ?

Une soif intense, des urines abondantes surtout pendant la nuit ou un amaigrissement rapide peuvent être les symptômes d’un diabète de type 1 ou 2. Néanmoins, les symptômes du diabète peuvent être “silencieux”. Parlez-en à votre médecin traitant. 

Connaissez-vous le diabète insipide ? Vous présentez tous les symptômes d’un diabétique, comme la polydipsie, c’est-à-dire une soif excessive et insatiable. Cette maladie est liée à une déficience en hormone antidiurétique en lien avec les reins. Le traitement est uniquement hormonal. 

Comment dépister le diabète ? 

Le diabète doit être dépisté régulièrement en cas de symptômes ou dès 45 ans. 

  • Le dépistage du diabète consiste à mesurer le taux de glycémie via une prise de sang réalisée à jeun. 
  • Le FINDRISC (Finnish Diabetes Risk Score) permet aussi de calculer votre risque de développer un diabète de type 2. 

Quels sont les facteurs de risques du diabète ? 

Plusieurs facteurs de risques favorisent l’apparition et le développement du diabète (et d’autres maladies peu réjouissantes). Bonne nouvelle : diabétique ou non, il est possible d’agir.  

  • La sédentarité 

Favorisant l’obésité et le diabète, la sédentarité est néfaste pour la santé dès qu’elle dépasse 7 à 8 heures par jour. 

  • Le tabagisme 

Sans surprise, la prise de tabac (actuelle ou depuis moins de 3 ans) augmente le risque de survenue d’un diabète de type 2. Il favorise l’insulinorésistance, et ça même en cas de tabagisme passif. 

  • L’hypertension artérielle (HTA)

Une pression artérielle dépassant 140/90 mmHg augmente les risques de complications et de mortalité liées au diabète.

  • L’obésité et le surpoids 

Vous mangez trop gras, trop salé, trop sucré ? L’excès de graisse au niveau de la taille et du ventre augmente les risques de diabète et d’autres maladies. 

  • La dyslipidémie, une anomalie des lipides dans le sang

Rappelez-vous : on parle souvent de bon (HDL) et de mauvais cholestérol (LDL). Il est important de bien surveiller ce taux de LDL souvent responsable d’un diabète de type 2. Pensez aussi à votre taux de triglycérides ! 

Comment bien vivre avec le diabète au quotidien ?

Rassurez-vous : cette maladie chronique n’est pas une fatalité. Vivre au quotidien avec le diabète est possible. On peut même vivre longtemps avec un diabète de type 1 ou de type 2. La clé : la prévention ! 

Acceptez de vivre avec la maladie !

L’annonce du diabète peut bouleverser votre quotidien ! Un long travail d’acceptation peut être entrepris avec l’aide de votre médecin. Votre entourage vous sera aussi d’une grande aide.

Pratiquez une activité physique !

Une activité physique, régulière et adaptée est nécessaire. Inutile de vous lancer dans un sport extrême : marcher, monter un escalier, faire du vélo, promener le chien, jardiner, bricoler… sont autant d’activités bénéfiques pour la santé. 

Surveillez votre alimentation !  

Tout est une question d’équilibre. Être diabétique ne rime pas avec sacrifice. Dans l’assiette, quelques règles sont à respecter

  • Prendre 3 repas par jour à heures régulières et dans le calme 
  • Éviter les graisses et les sucres raffinés
  • Limiter sa consommation d’alcool 
  • Ne pas consommer trop de sel, utiliser des herbes, des épices… 
  • Privilégier les fruits, les légumes et les aliments riches en fibres 
  • Préférer les féculents complets (riz, pâtes, blé, pain…)
  • Consommer des protéines (viande, œufs, poissons…) tous les jours 
  • Décrypter les étiquettes pour identifier les sucres et graisses cachés

Surveillez votre santé ! 

Pendant la crise de la Covid-19, on a assisté à un défaut de prise en charge du diabète. Vous êtes l’acteur de votre maladie comme de votre traitement. Respectez votre suivi médical avec votre médecin ou un diabétologue et ne faites pas l’impasse sur les prises de sang ou autres examens. 

Dites non au diabète !

Comme dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir. La prévention joue un rôle majeur dans la prise en charge du diabète. 

  • Le programme “Dites non au diabète” est un programme de prévention du diabète de type 2. Pris en charge par l’Assurance Maladie, il vise à prévenir et retarder l’apparition du diabète chez les personnes à risques. Seuls 3 territoires sont concernés : 
    • Seine-Saint-Denis (93)
    • Bas-Rhin (67)
    • La Réunion (974)
  • Le programme “Slow Diabète” est un programme d’activités en ligne lancé pendant le confinement au printemps 2020. 

La Fédération Française des Diabétiques vous informe et vous conseille sur le diabète.

Articles liés

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez régulièrement nos derniers conseils en matière de prévention.

- Publicité -
M comme Mutuelle

Les derniers articles