- Publicité -
M comme Mutuelle
AccueilSanté au quotidienVie quotidienneLe soleil un ami pour la santé, mais attention aux abus !

Le soleil un ami pour la santé, mais attention aux abus !

Dès les beaux jours, le moral remonte et la mélanine s’active. Il suffit de quelques rayons de soleil pour s’autoriser à se prélasser en terrasse, sur un balcon ou dans un jardin. Mais attention, si le soleil a des bienfaits sur notre santé, il peut aussi être nocif pour notre peau. Voici des conseils et des recommandations de nos spécialistes Prevntion.fr pour vous protéger du soleil et en profiter sans risque.

Le soleil, source de bienfaits

Sous l’action des UVB du soleil, la vitamine D se synthétise dans la peau. Elle est indispensable pour le bon fonctionnement de notre organisme, car elle nous prémunit de certaines carences. Pour cela, il est nécessaire d’exposer notre visage, nos bras, nos mains, soit 20% de notre corps 15 minutes par jour dès le printemps, car cette exposition assure une synthèse maximale couvrant 80 % de nos besoins. Évidemment, il est conseillé de se contenter des rayons du matin ou de fin de journée sans risque.

Quel est le rôle de la vitamine D ?

La synthèse de la vitamine D s’opère différemment selon notre phototype, la latitude du lieu de vie, l’épaisseur de la peau, l’âge, la météo, les saisons et la sédentarité. Ses rôles influencent notre santé physique et morale.

La vitamine du soleil indispensable pour l’organisme 

Elle permet :

L’ossification et la minéralisation du squelette en fixant phosphore et calcium indispensable pour la croissance des os et des dents.

Le renforcement du système immunitaire.

Le maintien de la structure neuromusculaire.

L’aggravation des maladies cardiovasculaires et du diabète.

La prévention du rachitisme, des fractures osseuses et de l’ostéoporose.

Le soleil influence notre bien-être

Les alliés de notre bonne humeur et de notre moral au beau fixe sont le soleil et la lumière. Ils agissent sur notre sommeil, sur notre horloge interne et stimulent notre taux de sérotonine et de dopamine. Les rayons du soleil facilitent aussi l’assimilation de magnésium qui participe à diminuer le stress. La combinaison de ces facteurs apporte de l’énergie pour faire du sport, être plus performant et aussi plus détendu, sans oublier confiance en soi et sérénité.

Les rayons du soleil comme traitement

Ils sont recommandés pour certaines maladies de peau :

• Pour atténuer les démangeaisons et les plaques dues au psoriasis.

• Pour stimuler les souches en cas de vitiligo : dépigmentation.

Les carences en vitamine D et leurs conséquences

Il est attesté que 80 % de la population occidentale est carencée en vitamine D faute d’exposition suffisante au soleil. 

Les personnes concernées sont :

• Les femmes enceintes, les personnes à peau foncée, les personnes âgées.

• Les personnes atteintes de la maladie de Crohn, intolérantes au gluten.

• Les individus en surpoids, obèses et sous-alimentés.

Comment compenser la vitamine D ?

Elle peut être substituée par l’alimentation comme les poissons gras, l’huile de foie de morue, les coquillages, les yaourts, le lait, les champignons, jaune d’œuf, jus d’orange ou par des compléments alimentaires, mais l’apport reste réduit face à l’ensoleillement.

Dans les cas de troubles affectifs saisonniers, des cures de lumière peuvent être prescrites par un médecin sous ordonnance. 

L’exposition au soleil et ses risques

Le soleil doit rester un plaisir et surtout pas une source de déplaisir. Le danger pour notre peau et notre santé, ce sont les UVA et les UVB. Les premiers représentent 95 % des UV et sont très nocifs, car ils ne sont pas filtrés par l’atmosphère. Les seconds sont mieux filtrés, mais plus intenses. Prudence ! Il faut se méfier d’eux et surtout prévenir les risques.

Les dommages des UV sur la santé

Coup de soleil sur la peau, insolation, allergie (lucite solaire), vieillissement de la peau (taches, rides) et cancers : mélanome cutané et carcinome.

2/3 des cancers sont provoqués par un abus d’exposition au soleil.

80 000 cancers de la peau/an.

Coup de soleil de l’œil entraînant des lésions graves, baisse de la vue, cataracte, dégénérescence maculaire.

Préservez votre peau

Parce que chaque individu n’est pas égal face aux rayons du soleil, ne négligez pas vos fragilités, le soleil ne fait pas de distinction ! Il existe 6 phototypes, le niveau 1 correspond à une peau très blanche et le 6 à une peau très foncée. Mais même en ayant un phototype 6, il est nécessaire de se protéger.

Soyez très vigilant lorsque vous avez ces caractéristiques :

• Cheveux roux ou blonds et la peau et les yeux clairs,

• Des cas de mélanome dans votre famille,

• De nombreux grains de beauté,

• Si vous suivez un traitement médicamenteux.

Adoptez de bonnes attitudes et habitudes !

Vous envisagez de partir à la montagne, à la mer ou vous promener en campagne et passer de bons moments sous le soleil ? N’oubliez pas que la réverbération sur l’eau, la neige et le sable décuple l’intensité du rayonnement. Alors voici de précieux conseils pratiques à suivre pendant votre séjour même par temps nuageux faible ou venteux.

Protégez-vous dès les beaux jours

Prévention = bonnes vacances

Portez un T-shirt, des vêtements légers et secs ou anti UV.

Réduisez votre temps d’exposition au soleil.

Couvrez-vous d’un chapeau à larges bords ou d’une casquette pour éviter l’insolation et protéger vos yeux.

Choisissez des lunettes solaires aux normes CE3 ou CE4.

Optez pour des pare-soleil en voiture. 

Pensez à vous hydrater régulièrement.

Vigilance extrême pour les enfants

Les enfants, dès leur plus jeune âge, doivent être préservés des expositions lorsque le soleil est au zénith. Les coups de soleil deviennent, à long terme, la cause de mélanomes. Leur peau et leurs yeux sont sensibles et vulnérables, le soleil est leur ennemi, car leurs défenses naturelles ne sont pas optimales. 

Leurs protections indispensables : des lunettes adaptées, des vêtements, légers, de la crème solaire renouvelée toutes les 2 heures, quel que soit le lieu de vacances. La vigilance est importante aussi toute l’année : sport, sorties de classe, balades.

Aucune exposition au soleil pour les bébés

Protection optimale pour les enfants et ados

Privilégiez l’ombre aux heures chaudes

Le créneau d’une exposition de 12h à 16h est à proscrire ! L’intensité des UV et leur réverbération entraînent des ravages sur la peau. L’ombre est votre meilleure alliée, mais sachez qu’un parasol laisse passer aussi les UV. Il est donc impératif d’utiliser une crème solaire même à l’ombre.

À vos crèmes solaires sans modération !

Adoptez les crèmes avec indices 30 et 50 sans hésiter pour vous protéger des UVA et des UVB. Appliquez une couche de crème 30 mn avant l’exposition et renouvelez toutes les 2 heures et après la baignade. Mais attention, les crèmes ne sont pas à 100% efficaces : votre protection c’est votre vigilance ! D’ailleurs l’appellation écran total n’est plus autorisée en France.

Même si vous utilisez des autobronzants ou des compléments alimentaires, votre peau n’est pas protégée !

Les UV artificiels sont dangereux

C’est une fausse idée de croire que les séances en cabines préparent un bronzage sans risque. Les rayons absorbés s’ajoutent aux UV naturels du soleil et cette surenchère est néfaste pour la peau.

A titre préventif, n’hésitez pas à faire un bilan de la santé de vos grains de vos grains de beauté et de votre peau en général (surtout si vous vous êtes souvent exposés au soleil par exemple, ou si vous constatez des anomalies dermatologiques) avec votre médecin traitant? Votre médecin pourra le cas échéant vous orienter vers un dermatologue

Articles liés

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez régulièrement nos derniers conseils en matière de prévention.

- Publicité -
M comme Mutuelle

Les derniers articles